Historique

La prématernelle est née d’une initiative de parents bénévoles qui avaient grandement à coeur la scolarisation en français de leurs enfants.

À la suite d’une soirée portes ouvertes à l’école Rose-des-Vents en février 2002 naît le rêve de pouvoir éventuellement loger une prématernelle à même les locaux de l’établissement francophone. Nul ne se doute alors que ce défi se verra entièrement relevé quelques mois plus tard par un groupe de parents engagés.

En effet, constatant qu’il existe une demande grandissante pour la mise sur pied d’un programme préscolaire francophone dans l’Ouest de Vancouver d’une part, et d’un service de garde en milieu scolaire à l’école Rose-des-Vents d’autre part, deux groupes de parents joignent leurs efforts pour démarrer ces deux services.

Dès mars 2002, les démarches sont amorcées. Ces deux groupes fondent l’Association des parents de V’là l’bon vent, organisme à but non lucratif incorporé en mai 2002.

Déterminés à mener à bien leurs projets, les membres de l’Association s’investissent avec ardeur afin de parvenir à démarrer le tout à temps pour la rentrée 2002 : recherche de financement, demandes de dons matériels, organisation de levées de fonds, demande de divers permis à la Ville de Vancouver, rénovations, promotion des nouveaux services, recrutement de personnel, inscriptions des familles, préparation de documents à présenter à l’administration sanitaire de Vancouver/Richmond en vue d’obtenir les accréditations nécessaires… Les tâches sont nombreuses et le temps presse.

Après une réelle course contre la montre, le service de garde en milieu scolaire est inauguré le jour de la rentrée, en septembre 2002, et la prématernelle ouvre finalement ses portes le 21 octobre 2002.

Depuis, le nombre d’inscriptions aux deux programmes ne cesse d’augmenter. Vu les clientèles et les besoins bien distincts des deux services, ceux-ci se dissocient en septembre 2003 et assurent dorénavant leur propre gestion distincte.

Depuis septembre 2004, la prématernelle affiche un taux d’inscription de 100 %. Elle dispense 3 programmes qui accueillent un total de 40 enfants. Il s’agit d’un succès qui, c’est à souhaiter, pourra inspirer d’autres groupes de parents à réaliser leur rêve!

Un merci particulier aux membres fondatrices pour leur persévérance : Lucie Gingras, Anne-Marie Lapointe, Anne-Marie Lascelles, Michelle Marsan, Kathryn Pedersen, Louise Plante, Ginette St-Arnaud et Roxanne Vachon.